Societe

Tunisie [Vidéo + Photos]: Inauguration des nouveaux locaux de l’Agence universitaire de la francophonie

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Khalbous, a supervisé en compagnie du Recteur de l’Agence universitaire francophone (AUF), Jean-Paul de Gaudemar, vendredi 20 avril 2018, l’ouverture du nouveau siège de l’Agence à Mutuelleville , en présence d’un certain nombre d’invités, dont l’Ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor.

Dans une déclaration à Tunisienumérique, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, Slim Khabous, a affirmé qu’au cours des dernières années, a été constaté un recul du français, surtout après que l’anglais soit devenu la première langue dans le monde, assurant, toutefois que cela ne devrait pas nous empêcher de maintenir la langue française.

Selon lui, l’importance du Français ne s’arrête pas seulement à la langue mais  exprime une ouverture sur l’occident et sa culture. c’est aussi un vecteur de promotion et de dialogue entre les civilisations.

Il a souligné que son usage dans l’Université tunisienne lui permet de réaliser ses ambitions de pont et d’accueillir les étudiants des pays de l’Afrique subsaharienne.

Le ministre a estimé qu’on devrait se tourner vers l’avenir et non pas rester sur la notion du passé qui considère le français comme la langue de la colonisation, assurant qu’il s’agit d’un débat idéologique qui a porté atteinte à cette langue.

Il a ajouté que l’Agence universitaire de la francophonie est considérée comme un partenaire historique de l’université tunisienne qui fait face à plusieurs défis liés à la situation sociale et économique.

Pour sa part, le Recteur de l’Agence universitaire de la francophonie, Jean-Paul de Gaudemar a déclaré que l’agence célèbre aujourd’hui l’ouverture de son nouveau siège pour servir les universitaires Tunisiens et les aider à progresser ainsi qu’à trouver des solutions innovantes aux difficultés qui peuvent être rencontrées.

Il a, à cet égard, cité à titre d’exemple, tous les moyens de développement numérique, précisant qu’une bibliothèque numérique sera créée pour faciliter l’accès des étudiants et des chercheurs tunisiens à toutes les ressources disponibles du français.

Le responsable universitaire a également déclaré que ce nouveau siège fournira également d’autres services tels que la téléconférence et le parachèvement des projets de fin d’études.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com