Societe

Tunisie [Vidéo]: Programmes télévisés de Ramadan, ce qu’en pense les Tunisiens

Chaque année, les programmes et les séries sont produits par les chaînes de télévisions privées et publiques durant le mois béni de Ramadan pour satisfaire les goûts des téléspectateurs tunisiens et réaliser les meilleurs taux d’audimat.

Le petit écran tunisien a connu exceptionnellement cette année une grande controverse sur les programmes présentés, en particulier les séries, les feuilletons et les émissions de divertissement ainsi que la caméra cachée.

Tunisienumérique s’est enquis de l’opinion de la rue tunisienne sur l’évaluation des différentes productions télévisée de Ramadan. A ce sujet, ceux qui ont été interrogés ont été unanimes, indépendamment de leur âge et genre, à affirmer que les programmes télévisés présentés ne satisfont pas les attentes du téléspectateur tunisien.

Certains ont estimé que Ramadan est un mois de jeûne et de spiritualité, ainsi que l’occasion de réunir tous les membres de la famille au même moment lors de la rupture du jeûne et pendant la soirée. Or, les séries télévisées présentées cette années sont très osées et contiennent des scènes qu’il est impossible à la famille tunisienne de regarder en commun à cause de l’attitude de certains acteurs qui enfreint la morale de la société tunisienne.

D’autres ont souligné la gravité de certains actes qui encouragent la dépravation morale et glorifient les criminels de droits communs en les rendant des héros. Ils ont souligné que ces actions affectent directement ou indirectement nos jeunes, précisant que l’histoire de la Tunisie regorge de héros dans différents domaines dont l’histoire ou le parcours peuvent servir de scénarios à la production de séries réussies.

Concernant les programmes de divertissements, tout le monde s’accorde à dire qu’ils n’ont ni le caractère de “légèreté” ni de “créativité”, au grand dam du citoyen tunisien.

Evoquant les taux d’audimat élevés réalisés par certaines œuvres diffusées malgré les critiques, l’un des interrogés a déclaré que ces produits sont les seuls fournis à l’écran pour le tunisien et qu’il n’y a pas d’autres alternatives ou d’autres productions susceptibles d’être suivies par les téléspectateurs.

Certains ont énuméré des feuilletons dont la production a réussi et qui restent jusqu’à maintenant gravés dans la mémoire, comme “Khotab al Bab” et la série “Choufli Hal” qui reflètent la réalité tunisienne en la traitant d’une manière distinguée, respectueuse et divertissante.

On rappelle que la série “Ali Choueireb” a provoqué une large controverse au point que certaines personnalités publiques ont exigé qu’elle soit interdite aux enfants de moins de 18 ans.

D’autre part, la caméra cachée “Shalom” a également soulevé un certain nombre de controverses, entraînant la réaction du Syndicat des journalistes tunisiens (SNJT) qui a publié un communiqué dans lequel il a estimé que le programme manque de professionnalisme et ne respectait pas l’éthique de la profession.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com