Tech & Net

Tunisie [Vidéo]: “TT Security Day” la cyber security au service du digital

Tunisie Telecom a organisé mardi, 3 avril 2018, la deuxième session de la manifestation “TT Security Day”, destinée à accompagner l’évolution de l’économie que connaît le pays.

La cérémonie inaugurale s’est déroulée en présence du président directeur général de Tunisie Telecom, Fadhel Kraïem, du secrétaire d’Etat chargé de l’Economie numérique, Habib Dabbabi, en plus d’un certain nombre d’étudiants et de responsables d’entreprises intéressés par la sécurité informatique.

Le président directeur général de Tunisie Telecom, Fadhel Kraïem, a déclaré que les progrès dans les divers domaines sont liés aux technologies modernes d’aujourd’hui, ce qui fait que l’assurance numérique vit un développement continu.

Il a noté que la sécurité de l’information exige principalement des efforts particuliers concertés face aux défis renouvelés dans ce domaine.

“TT Security Day” est une session de sensibilisation pour les agents et cadres de Tunisie Telecom et constitue une opportunité pour apprendre davantage sur les futures menaces qui guettent la sécurité de l’information afin de préparer les  solutions pour éviter ces risques, a ajouté Fahdel Kraïem.

Il a également souligné que le domaine de la sécurité de l’information nécessite beaucoup de créativité et d’innovation, ce qui rend le rôle joué par le “Startup Act” et la jeunesse très important.

Pour sa part, Habib Dabbabi a déclaré que la manifestation “TT Security Day”, est au cœur de la transformation économique vécue par la Tunisie dans la phase actuelle, soulignant que cette évolution est principalement liée à la transformation numérique, ce qui exige une assurance nécessaire pour tous les paliers numériques.

Il a ajouté que l’organisation par Tunisie Telecom d’une telle manifestation est la meilleure preuve que les tendances de l’entreprise sont cohérentes avec les équations économiques en Tunisie, qui sont principalement basées sur la confiance, ajoutant que l’assurance et la confiance dans les domaines numériques sont considérées comme une fonction collective pour chaque personne qui utilise l’Internet.

D’une part, le secrétaire d’Etat chargé de l’économie a souligné que l’adoption du projet “Startup Act” est un acquis pour la jeunesse tunisienne, soulignant que ce projet contribuera à l’évolution de l’économie tunisienne.

Dabbabi a souligné que ce projet est une fierté pour l’économie tunisienne, en particulier, grâce à la contribution des jeunes dans la formulation, notant qu’il contribuerait également à la création de nombreux emplois et estimé l’approbation de ce concept comme une révolution économique.

 

Commentaires

Top 48h

Haut