Societe

Tunisie : Violée et mise enceinte, une enfant se trouve légalement mariée à son agresseur

viols-tunisie

Le Tribunal de la 1ère instance au Kef a conféré son autorisation judiciaire afin de permettre à la famille d’une victime de viol de la marier à son agresseur.

En effet, la fillette âgée seulement de 13 ans a été violé par un jeune homme  d’une vingtaine d’années et s’est trouvée enceinte de lui, sa grossesse est aujourd’hui de 3mois. La délégation de la protection de l’enfance s’est fermement opposée à cette atteinte flagrante aux droits de l’enfant, sans pour autant parvenir à interdire le verdict. Ses prérogatives judiciaires ne permettant pas l’annulation de l’autorisation, le contrat de mariage a été signé auprès d’un huissier notaire, entre le violeur et sa victime. Par ailleurs, la fillette n’a pas bénéficié d’encadrement psychologique, suite à son agression sexuelle.

Notons enfin que cette affaire ne cesse de scandaliser la société civile qui, via ses organisations, n’a cessé de dénoncer l’autorisation du tribunal. Ce dernier oblige une enfant de 13 ans, incapable de prendre des décisions, de surplus victime de viol, à se marier avec son violeur.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com