Societe

Tunisie – Un virage inattendu dans l’affaire de l’atteinte à la sûreté de l’Etat où est accusé Chafik Jarraya

L’affaire de l’atteinte à la sûreté de l’Etat dans laquelle est accusé Chafik Jarraya, en compagnie de hauts cadres du ministère de l’intérieur, vient de prendre une tournure pour le moins, inattendue, dans la mesure où l’un des accusés dans l’affaire qui est traitée par le tribunal militaire, en l’occurrence, Saber Laâjili, ancien directeur de la brigade de lutte contre le terrorisme, vient de recourir à un autre tribunal, soit celui de première instance de Tunis, pour porter plainte contre celui qui était à l’origine de l’affaire, c’est-à-dire, l’agent qui avait dénoncé toute l’affaire, dès le début.

Cet agent sera convoqué devant le tribunal de Tunis, pour y répondre de l’accusation de fausse accusation.

Une autre manière de démontrer que l’Etat protège bien comme il le faut, et comme il le promet, les dénonciateurs des affaires de malversation, de corruption et autres…

Commentaires

Haut