Politique

Tunisie: Visite d’Emmanuel Macron, la voix dissonante de Hizb Ut-Tahrir

Le parti salafiste tunisien, Hizb Ut-Tahrir, a organisé jeudi un rassemblement de protestation contre la visite du président français Emmanuel Macron devant le siège de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), qualifiant la France de pays colonisateur.

“La solution ne peut aucunement être de se jeter dans les bras du colonisateur, mais plutôt de libérer le pays du joug du colonialisme et d’adopter un régime islamique exécuté par l’Etat du Califat pour récupérer nos richesses “, a indiqué ce parti reconnu sous le régime de la Troïka dirigée par le Mouvement Ennahdha.

Dans un message  présenté à l’Assemblée des représentants du peuple par une délégation du parti Hizb Ut-Tahrir, le parti souligne que “la France était et demeure un Etat colonisateur et qu’il ne peut y avoir de relations d’amitié entre la Tunisie et la France”.

Dans ce même message, il ajoute que “les investissements et les accords de partenariat entre les deux pays ne sont qu’une nouvelle forme de domination coloniale qui a pour dessein de continuer à piller les richesses naturelles tunisiennes, d’exploiter une main-d’œuvre pas chère et de continuer à faire de la Tunisie un marché pour les marchandises et les services européens”.

On rappelle que la justice a dernièrement suspendu les activités de ce parti pour ses sorties controversées et ses prises de position à l’encontre de l’ordre établi dans un Etat civil, conformément à la Constitution.

A voir ces idées, on se demande comment en est-on arrivé à reconnaître un tel parti en Tunisie.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com