Politique

Tunisie: Vive polémique à l’ARP après les nominations effectuées par Rached Ghannouchi

Les députés ont soulevé au début d’une séance plénière à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) ce jeudi matin, la question de la nomination de conseillers du président du Parlement, pour la plupart issus du mouvement Ennahdha.

Les deux députés du Bloc démocrate, Mongi Rahoui et Samia Abbou ont estimé que les nominations du président de l’ARP affectaient la neutralité de l’administration, suggérant que de cette manière il ya création d’un bureau du Parlement parallèle au bureau de l’ARP et d’une administration contiguë  à l’administration officielle.

Les députés de la coalition Ennahdha et Al Karama ont reconnu le droit du président de l’ARP de nommer son bureau politique, à l’instar du président de la République, du chef du gouvernement et des ministres.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut