Société

Tunisie – Vote des sécuritaires et militaires : Les couacs d’une première

Tunisie – Vote des sécuritaires et militaires : Les couacs d’une première

Les sécuritaires et les militaires tunisiens ont été appelés, ce dimanche, pour la première fois de leur vie professionnelle, à voter dans le cadre d’élections générales.

L’ISIE leur a réservé la journée de ce dimanche 29 avril, pour participer aux élections locales et municipales.

L’opération de vote, comme toute première, a connu de nombreux couacs :

  • A Midi, la participation effleurait, à peine, les 6%.
  • A midi, plusieurs centres, notamment au Kef, n’ont vu arriver aucun votant.
  • Des sécuritaires n’ont pas pu voter, car ils ignoraient qu’ils devaient, au préalable s’inscrire sur le registre des électeurs.
  • D’autres sécuritaires ont vu leurs noms inscrits sur les listes des électeurs civils.
  • Fermeture d’un bureau de vote à Jedeliène (Kasserine), pour erreur d’impression des bulletins de vote.
  • Un sécuritaire s’est vu « harcelé »par un membre « indépendant » d’un bureau de vote, quand il lui a dit « Tu es flic et tu veux voter » ?

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut