Dossiers

Tunisie : Walid Bannani défie Ettakatol et le CPR

Walid Bannani, membre du bureau politique d’Ennahdha, a balayé d’un revers de main les conditions posées par Ettakatol et le CPR concernant le prochain remaniement.

Intervenant ce lundi sur les ondes de shems fm, Walid Bannani a confirmé le maintien de Nourredine Bhiri à la tête du ministère de la justice et a affirmé que Rafik Abdessalem sera remplacé par un autre nahdaoui à la tête du ministère des affaires étrangères.

Walid Bannani a soutenu que Nourredine Bhiri est le mieux placé pour diriger le ministère de la justice et qu’il a impulsé de grandes réformes à l’instar de la réforme des magistrats.

 

Commentaires

Haut