Tunisie – Y en a marre de ces « dons boomerang » qui ne profitent qu’aux donneurs

Quand on entend les chiffres, parfois astronomiques, relatifs à tel ou tel don, de la part de telle ou telle partie, on jurerait qu’au final, la Tunisie va se retrouver parmi les pays les plus riches de la planète.

Or, de toutes ces sommes annoncées, il faut savoir qu’aucun centime n’aboutit dans les caisses de l’Etat et encre moins, dans les poches des citoyens. C’est ce que nous avons baptisé, les « dons boomerang ». Tout le monde sait qu’un boomerang est une arme, un objet qu’on jette dans l’air dans la direction de quelqu’un avec la main droite et qui va décrire un demi cercle, avant de revenir vers son expéditeur qui n’aura aucun mal à l’attraper avec la main gauche.

En effet, et c’est devenu une habitude chez les bailleurs de fonds mondiaux et autres fondations, la grande majorité des dons, si ce n’est pas leur totalité, sont octroyés à la Tunisie sous forme de « renforcement des compétences et formations dans tel ou tel domaine ». Jamais, au grand jamais, vous ne verrez une instance financière quelconque donner réellement de l’argent ou même des équipements. Tous leurs dons, ils les consacrent à la formation, à la mise à niveau et à l’amélioration des compétences locales.

Or, il faudrait savoir comment çà se passe, dans ces conditions. Le fonds donateur, octroie une somme sous forme de don, que le récipiendaire ne recevra jamais. Le donateur va, avec ce même argent, payer ses propres cadres et soi-disant experts, pour venir passer de beaux jours en Tunisie afin de superviser de supposées sessions de formation. Finalement, l’argent n’aura fait que transiter de la caisse du donateur aux comptes de ses propres agents. Le pays récipiendaire croira vraiment avoir reçu cet argent.

C’est, par exemple ce qui s’est passé, aujourd’hui, quand la BAD a signé le protocole de don en faveur de la formation et la promotion de l’emploi en Tunisie. L’accord stipule bien que ce don se fera sous forme de renforcement des compétences locales pour la formation des jeunes chercheurs de travail, à apprendre à mieux chercher !!!

Entre temps, l’annonce dit que la BAD a octroyé à la Tunisie un DON de 8 millions de dinars!

 

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com