Politique

Tunisie: Yassine Brahim dénonce “l’Alliance stratégique” entre Nidaa Tounes et Ennahdha

Yassine Brahim président du parti Afek Tounes a dénoncé “l’Alliance stratégique” entre Nidaa Tounes et le mouvement Ennahdha, la qualifiant de dangereux car non assumée officiellement.

“Jusqu’à présent nous n’avons pas vu un dirigeant ou responsable de Nidaa Tounes annoncer officiellement leur alliance stratégique avec Ennahdha”, a souligné Yassine Brahim dans une déclaration mercredi 15 novembre 2017 sur radio Shems Fm, indiquant que le danger est incarné par le fait que cette alliance n’est pas assumée.

Il a mis en garde les électeurs de Nidaa contre une telle alliance dans la phase à venir, affirmant que Nidaa Tounes ou ce qui en reste et Ennahdha qui le domine nous ramène à l’ère du parti unique, un parti proche de l’obédience islamique.

Yassine Brahim a également dénoncé ce qu’il a appelé la nouvelle Troïka en allusion à l’alliance entre Nidaa Tounes, Ennahdha et L’UPL de Slim Riahi qu’il ne considère pas comme un parti politique mais un club appartenant à un seul homme qui le finance.

On rappelle que l’UPL a annoncé dernièrement son retour dans le giron de la majorité au pouvoir après avoir quitté le gouvernement d’union nationale et le “Document de Carthage” qu’il a signé.

Le président de Afek Tounes Yassine Brahim a affirmé qu’en dépit de ses critiques, il ne quittera pas le gouvernement d’union nationale où son parti détient plusieurs porte-feuilles ministériels.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com