Politique

Tunisie: Youssef Chahed a été la cible des mafiosi et des lobbies après la proclamation de la guerre contre la corruption, selon Lazhar Akremi

“Les portes de l’enfer ont été ouvertes au chef du gouvernement ,Youssef Chahed par les lobbies et les mafiosi depuis qu’il a déclaré la guerre à la corruption”, a déclaré lundi le conseiller chargé des affaires politiques, Lazhar Akremi.

Les mafias et les groupes de pression de la corruption ont réussi à contrôler de nombreux rouages dans l’État et les médias, a ajouté Lazhar Akremi, dans une intervention sur radio Shems Fm, précisant que des chaînes de télévision se sont spécialisées dans l’atteinte à Chahed mais que la campagne n’a pas eu l’effet escomptée sur l’opinion publique.

Il a également déclaré que Chahed a été victime d’une guerre sans répit menée contre lui par le palais (Carthage), précisant que des personnes possédant des  chaînes de télévisions ont ouvert les portes de l’enfer pour lui.

Akremi a souligné que Youssef Chahed avait une forte volonté de lutter contre la corruption, mais qu’il manquait de soutien politique, ajoutant que le gouvernement n’était pas sa propriété et qu’il ne pouvait pas toucher à des ministres soutenus par des députés.

“Chahed a été victime d’une injustice politiquement “, a déclaré Akremi, ajoutant que toute mission qu’on lui confierait, s’il l’acceptait, sera bénéfique à la Tunisie.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut