Politique

Tunisie: Youssef Chahed annonce le début de la deuxième phase du programme de réforme de promotion de l’investissement

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a supervisé mercredi les travaux du Forum de dialogue sur le projet de loi horizontale visant à promouvoir les investissements et à améliorer le climat de travail, ainsi que le programme de travail Doing Business 2020.

Dans son discours d’ouverture rapporté par le site de la présidence du gouvernement, Youssef Chahed a affirmé que l’objectif principal de ce forum est d’informer les acteurs économiques des mesures prises par le gouvernement pour stimuler les investissements et développer le climat des affaires, ainsi que des prochaines mesures importantes à prendre pour atteindre les objectifs de la Tunisie dans l’indice Doing Business.

Chahed a ajouté que le gouvernement travaillait à l’amélioration de l’environnement des affaires, la Tunisie ayant obtenu 8 points sur le classement de Doing Business se classant à la 80ème place pour la première fois après six années de recul, s’inscrivant dans le top cinq aux niveaux africain et arabe, signalant que l’objectif du gouvernement est d’entrer au top 50 du monde et parmi les trois premières place en Afrique et dans le monde arabe d’ici 2020.

À cet égard, Youssef Chahed a rappelé les importantes réformes adoptées ces dernières années pour améliorer le climat des affaires, notamment la loi sur les banques, les lois sur les incitations fiscales, le droit de la concurrence, le droit des partenariats public-privé, le droit des énergies renouvelables et le droit visant à encourager les nouvelles entreprises.

La nouvelle loi sur l’investissement est l’une des nouvelles réformes majeures: elle offre aux investisseurs les garanties nécessaires pour un traitement juste et équitable et traite également de manière horizontale toutes les lois qui font obstacle aux investisseurs.

Le chef du gouvernement a annoncé dans le cadre de la deuxième phase du programme de réformes le plan d’action national pour stimuler les investissements et améliorer l’environnement de travail en vue de l’introduction du projet de loi sur la stimulation des investissements et l’amélioration du climat des affaires ou de ce que l’on a appelé la “loi horizontale”, qui vise à surmonter un certain nombre d’obstacles législatifs, Investissement.

Il a ajouté que le gouvernement a cherché par le biais de ce projet de loi à introduire un ensemble de réformes législatives visant des chapitres spécifiques afin de garantir rapidité et efficacité dans l’attente de l’achèvement des profondes réformes législatives en cours.

Dans son discours, le chef du gouvernement a insisté sur la nécessité de soutenir les secteurs productifs en mettant l’accent sur plusieurs principes de base, dont le premier est la gouvernance par la création de la Commission suprême pour le suivi des politiques économiques, l’amélioration de l’infrastructure des espaces de production, le développement de la formation dans ces secteurs et la promotion des exportations.

Il convient de mentionner que le chef du gouvernement a présidé plutôt la première session du Haut Conseil de l’investissement, au cours de laquelle quatre grands projets d’une valeur de 227 millions de dinars ont été approuvés dans les secteurs de l’industrie agro-alimentaire, de la fabrication de composants automobiles et de l’avion.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com