Politique

Tunisie[Audio]: Elections partielles en Allemagne, Issam Chebbi dénonce une transaction entre Ennahdha et Nidaa Tounes

Le secrétaire général du parti Al Jamhouri a violemment  critiqué le parti Ennahdha pour son attitude à l’égard de l’organisation d’élections partielles destinées à élire un député de l’ARP dans la circonscription de l’Allemagne , dénonçant une transaction avec Nidaa Tounes.

Dans une déclaration accordée lundi 16 octobre 2017, à Tunisienumérique, Issam Chebbi a affirmé qu’il y a  une transaction qui a été conclue sur les élections partielles en Allemagne “qui s’est transformée en une offre de prestation de services” du mouvement Ennahdha à l’égard de Nidaa Tounes.

Il a souligné que “même avant que Nidaa Tounes n’annonce le nom de son candidat, Ennahdha a anticipé les événements et a offert ses services en indiquant être prête à réaffirmer son allégeance et à laisser la voie à Hafedh Caid Essebsi dans le cadre de la poursuite de l’alliance politique qui est actuellement au pouvoir”.

Issam Chebbi a indiqué qu’il n’est pas interdit que Nidaa et Ennahdha, s’allient et s’accordent en politique.

Mais ce qu’il reproche c’est que “les élections qui sont basées sur la concurrence et l’émulation soient utilisées dans le cadre de la transaction politique alors que nous sommes au début du processus de transition qui exige  que chaque parti joue son rôle pour l’ancrage de la démocratie”.

Le fait qu’un parti se départit de ce rôle et que les élections soient au centre de la transaction, cela implique que le parti Ennahdha s’est mis en dehors des partis qui veillent à l’ancrage de la démocratie et au processus de transition, a-t-il affirmé.

Le scénario égyptien

Pour lui Ennahdha est hantée par le scénario égyptien au point qu’elle est prête  à éviter ce scénario même si c’est au détriment du processus politique et la véritable pluralité.

Avec cette attitude “nous retournons à l’ère ou les partis politiques exécutent ce que le pouvoir leur demande”, a -t-il conclu avec amertume.

On rappelle que suite à la nomination Hatem Ferjani au poste de Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargé de la diplomatie économique, son siège de député à l’ARP pour la circonscription de l’Allemagne, est resté vacant.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Déclaration de Issam Chebbi secrétaire général du parti Al Jamhouri

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com