Politique

Tunisie[Vidéo]: Huit partis politiques demandent le report des élections municipales

Au total huit partis politiques dont des partis faisant partis de la coalition gouvernementale , à l’instar de Afek Tounes , Al Massar et Al Jamhouri, ont demandé le report des élections municipes prévues le 17 décembre 2017.

Ces huit partis sont:  le Parti Républicain, Al Massar, Al Watan Almouahad, Al Badil Ettounis, Tounes Awalan, Machrou Tounes, le Parti du Travail Patriotique Démocrate et Afek Tounes.

Ces partis ont exhorté le président de la République, Béji Caïd Essebsi, à satisfaire leur demande étant donné qu’il a le pouvoir de convoquer le collège électoral.

Ils estiment que les préparatifs pour ces élections accusent un grand retard en plus du timing qui n’est pas adéquat et de la conjoncture difficile que traverse le pays.

Dans une déclaration à Tunisienumerique, le président du Pari Républicain, Issam Chebbi, a expliqué sa position par le fait l’ISIE n’a toujours pas de président ainsi que d’autres membres du comité de direction et n’est pas prête pour organiser cette échéance.

Il a ajouté à cela , l’absence de code des collectivités locales qui définit la mission et prérogatives des futures municipalités, signalant que le tribunal administratif n’a pas encore de représentation au niveau des régions.

Pour sa part, le président du parti Al Badil Tounisi, Mehdi Jumaa a plaidé pour un consensus entre les partis politiques pour une date, affirmant que le report est nécessaire en raison de la non préparation des partis pour ces élections.

Même son de cloche pour Yacine Ibrahim , président du parti Afek Tounes qui a mis l’accent sur la nécessité du report, affirmant que son parti ne compte pas boycotter ces élections.

Il a proposé que les élections soient organisées le premier semestre de 2018.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut