Economie

Tunisie[Vidéo] : La société “STIP” fait le point sur la fermeture de l’usine de Msaken

La société tunisienne des industries de pneumatiques “STIP” propriétaire de la marque “AMINE” a tenu une conférence de presse vendredi 8 septembre 2017, à Tunis pour présenter les raisons et les incidences de la fermeture de sa succursale à Msaken le 14 juillet 2017 et sa réouverture le 21 août 2017 afin de briser les tensions sociales que connaît la société.

Dans une déclaration à Tunisienumérique, Hassan Allia, conseiller de la direction générale, a affirmé que l’endettement de la société s’élève à 200 millions de dinars, ce qui dépasse 20 fois le capital de l’entreprise, soulignant que la STIP enregistre une perte quotidienne de 95 millions de dinars en plus de 12,5 millions de dinars de frais financiers.

Il a ajouté que la société est déterminée à licencier 36 travailleurs en grève à l’intérieur de l’usine,  soulignant que ce mouvement a entraîné une perturbation de la production et causé de lourdes pertes à l’entreprise.

Evoquant, le rôle de l’Union générale du travail tunisienne (UGTT), il a exprimé sa pleine confiance à la centrale pour intervenir sérieusement et trouver des solutions définitives et radicales à ce problème et assurer les droits des travailleurs et les droits du propriétaire de l’entreprise.

Il a souligné, par ailleurs, que l’entreprise pourrait revenir à la production le plus tôt possible avec la possibilité de créer une nouvelle unité de production en partenariat avec un investisseur japonais.

Le responsable à la STIP a souligné que ce n est pas possible de changer une entreprise privée en étatique.

Il a, dans un autre contexte, mis l’accent sur la nécessité de rester à l’écart de la polarisation politique et des campagnes électorales précoces pour les municipales.

Commentaires

Top 48h

Haut