Societe

Tunisie[Vidéo]: Transport public dans les quartiers populaires, les mêmes problèmes persistent

Avec la rentrée scolaire, les problèmes des moyens des transports publics resurgissement de nouveau avec acuité dans la ville de Tunis.

Retards, surcharge, manque de moyens de transport et autres, reviennent comme un leitmotiv , perpétuant les souffrances des citoyens notamment dans les quartiers populaires situés à la périphérie de Tunis.

Tunisienumérique s’est déplacée ce lundi matin 02 octobre 2017 pour couvrir une matinée ordinaire dans la station du terminus du bus 14 C à Mnihla cité Bassatine.

Un spectacle de désolation qui se répète quotidiennement. Une station dans un état de délabrement total et les voyageurs sont laissés à l’abandon se livrant à des courses -poursuites et à des bousculades pour pouvoir monter dans le bus.

Les bus de la TRANSTU sensés assurer le transport des citoyens, brillent par leur absence  ce qui provoque des surcharges pour les bus de la société privée TUS qui est débordée.

Pour le contrôleur Slim Trabselsi, chaque jour c’est la même partition qui se joue dans cette station avec l’absence des bus “jaunes” de la TRANSTU ce qui crée des problèmes car les voyageurs se rabattent sur les bus de la TUS.

Espérons que les autorités du pays et en particulier les services concernés prennent conscience des souffrances de ces habitants des quartiers populaires comme la cité Ettadhamen, Boudria et autres et qu’ils leur fournissent davantage de bus pour leur permettre de se rendre à leur travail pour gagner le pain quotidien.

Commentaires

Top 48h

Haut