Tech & Net

Twitter et la Jeunesse tunisienne ont fait la fête!

Le service de microblogging a célèbré hier son cinquième anniversaire depuis que le co-fondateur de Twitter, Jack Dorsey, a publié son premier “gazouilli” le 21 mars 2006. Le sort en a décidé que la date de son anniversaire coïncide avec le jour de la fête de la Jeunesse en Tunisie, la jeunesse qui jouit pour la première fois et après 23 ans de répression le début de l’ère de la démocratie dans leur pays.

Le tout premier


C’est à 13 heures, le 21 mars 2006, que Jack Dorsey, co-fondateur de Twitter, poste le message “accueille mes collègues”. C’est le premier tweet de ce service pensé au départ comme un moyen de partager en peu de mots des tranches de vie.

Cinq ans plus tard, le succès de Twitter a largement dépassé les espérances de ces fondateurs : en moyenne, 140 millions de tweets ont été postés quotidiennement en février dernier et environ 460 000 nouveaux comptes ont été ouverts au cours du même mois.

#SidiBouzid


Le 14 janvier 2011, le président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali avait quitté le pays sous la pression de la rue. Le président égyptien Hosni Moubarak démissionne, un mois après, avait connu le même sort. Dans les deux cas, les réseaux sociaux auront joué un rôle important dans la chute de ces deux régimes. Les “tweets” ayant trait à la révolution égyptienne vont même se retrouver dans un livre prochainement.

Outil pour organiser les manifestations, pour relayer l’information : on commence alors à parler de “révolution Facebook” ou “révolution Twitter”. Si pour certains, l’importance des réseaux sociaux dans ces mouvements est surévalué, c’est en tout cas la première fois qu’il se trouve au cœur de révoltes qui ont permis d’écarter des dictateurs du pouvoir.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut