Monde

Twitter Inc. a supprimé des dizaines de milliers de comptes de la propagande liés à la Russie, la Chine et la Turquie.

Twitter Inc. a supprimé des dizaines de milliers de comptes de la propagande liés à la Russie, la Chine et la Turquie.

Dans son blog de jeudi, la société Twitter a révélé qu’elle avait supprimé 32 242 comptes pour avoir violé sa politique contre la manipulation du service. Twitter a décrit les comptes comme des «opérations d’information liées à l’État», informe Bloomberg.

Les 23 750 comptes liés à la Chine ont tweeté des messages, en grande partie en chinois, qui soutenaient le gouvernement et diffusaient des récits “trompeurs” sur la dynamique politique de Hong Kong, selon Twitter, qui a déclaré que la plupart des comptes avaient été découverts avant qu’ils ne gagnent beaucoup de terrain.

Twitter a également divulgué 1 152 comptes liés à la Russie qui faisaient partie d’un réseau faisant la promotion du parti pro-Kremlin Russie Unie et attaquant des dissidents. Les comptes étaient associés à un site médiatique connu sous le nom de Politique actuelle qui publie “une propagande politique soutenue par l’État en Russie”, selon Twitter. «Un réseau de comptes liés à cette opération médiatique a été suspendu pour violation de notre politique de manipulation de la plate-forme, en particulier la publication croisée et l’amplification de contenu d’une manière non authentique et coordonnée à des fins politiques.»

Le dernier lot de 7 340 comptes visait principalement  une audience nationale en Turquie. Ils ont “manifesté un fort soutien” pour le président turc Recep Tayyip Erdogan et amplifié les récits faisant la promotion du parti AK au pouvoir. Le réseau, qui semble être associé à l’aile jeunesse du parti, contenait plusieurs comptes Twitter compromis, selon la société Twitter.

Les campagnes d’information de gouvernements étrangers et de groupes motivés financièrement sont courantes sur les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook Inc. Les deux sociétés se battent pour les identifier et les supprimer régulièrement, depuis l’élection présidentielle américaine de 2016, lorsqu’une campagne de désinformation russe sur les réseaux sociaux a cherché à semer des divisions aux États-Unis. Facebook rapporte désormais la suppression des campagnes sur une base mensuelle.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut