UGTT : L’accès à l’ARP d’individus connus pour la violence de leur discours aura des répercussions fâcheuses sur les libertés en Tunisie

Le porte parole de l’UGTT, Sami Tahri a annoncé que l’accès à l’ARP de personnages connus pour leur discours violent et haineux, allait avoir des répercussions fâcheuses sur le climat général et notamment, les libertés, en Tunisie, si ces individus font partie du prochain gouvernement ou tout autre cercle de pouvoir.

Tahri a accusé la coalition El Karama, ainsi que le parti Errahma, de tenir un discours de haine et de violence, qui va se répercuter sur toute la société, ainsi que l’économie et le climat politique du pays.

Tahri a, par ailleurs, annoncé que les observateurs déployés par l’UGTT pour les élections législatives ont rapporté de trop nombreux cas de fraude et d’influence des électeurs.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut