Monde

Un agent de piste refuse de guider un avion d’Air France sous prétexte que le commandant de bord est une femme

air france

Récemment, la compagnie aérienne Air France était la cible de plusieurs attaques variées (taggage, piratage, tentatives de sabotage, etc…), toutes, portant la signature d’islamistes intégristes.

En effet, Air France a enregistré bon nombre d’incidents l’obligeant à mettre sous surveillance des milliers d’agents et de sous-traitants qui travaillent sur les aéroports français. Parmi les attaques subies, notons le taggage de l’inscription « Allah Akbar » sur les trappes de remplissage de kérosène d’une quarantaine d’appareils de la flotte, la programmation automatique des annonces de sécurité en langue arabe lors d’un vol Paris-Amsterdam durant Noel dernier, le piratage du système Géovision à deux reprises et la modifications de certaines mentions (« Israël » s’est vue remplacée par « bande de Gaza » et « le Maroc » par « Khalifa »), enfin, l’interception d’une panne causée volontairement sur les « moteurs relais » qui devraient permettre aux commandants de bord de contrôler le réacteur, et dont le responsable (principal suspect) a fui au Yémen. Le dernier incident du genre islamiste se résume au refus d’un agent de piste de guider l’avion dans sa démarche d’atterrissage parce que le commandant de bord est une femme.

Par ailleurs, et dans le but de lutter contre ces phénomènes, Air France a déjà procédé au licenciement ou transfert de musulmans radicaux ou comptant des radicaux dans la famille ainsi qu’au retrait de 73 badges d’accès aux sites de Roissy.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut