Un an de prison ferme pour le tunisien interpellé en Algérie

un an de prison ferme

 Un an de prison ferme pour le tunisien Moez Ben Ncir et son ami algérien Mohamed Kadhi  interpellés le 16 avril, à Alger, veille de l’élection présidentielle remportée par le président algérien Abdelaziz Bouteflika.

Ces deux derniers sont accusés d’avoir participé à une manifestation portant atteinte à la Sûreté de l’Etat, annonce le procureur algérien.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com