Un hacker saoudien diffuse les coordonnées de milliers de cartes bancaires israéliennes

Un pirate informatique saoudien a affirmé avoir publié sur internet les coordonnées de 400 000 cartes de crédit appartenant à des Israéliens.

Les coordonnées des cartes bancaires ont été publiées lundi soir dans un communiqué diffusé sur un site israélien dédié au sport.

“Salut, c’est 0xOmar du groupe-xp, le plus grand groupe de hackers wahhabites (interprétation rigoriste de l’islam) d’Arabie saoudite”, a proclamé le pirate dans son communiqué. “Nous sommes des hackers saoudiens anonymes. Nous avons décidé de publier la première partie de nos données concernant Israël”, est-il écrit.

Le communiqué donne des liens vers des sites internet contenant les coordonnées de cartes bancaires israéliennes, et de cartes utilisées pour des achats sur des sites internet de “judaïsme” utilisés pour faire des dons à “des rabbins sionistes israéliens”.

“Profitez en, faites vos achats”, dit le communiqué évoquant “le plaisir” d’imaginer “400 000 personnes rassemblées devant des sociétés de cartes de crédit et des banques israéliennes” et “rendant les cartes de crédit israéliennes non fiables dans le monde (entier), comme des cartes de crédit du Nigéria”.

Israel David, pdg du groupe Israel Credit Cards-Cal Ltd., a confirmé cette atteinte à la sécurité bancaire mais affirmé qu’après vérification seules 14.000 des cartes de crédit mises en ligne étaient valides. “Ces cartes sont retirées du système”, a-t-il indiqué sur la chaîne privée 2 ce mardi 3 janvier 2012 au matin.

Le PDG d’Isracard Dov Kotler a indiqué pour sa part qu’il n’y avait pas eu d’atteinte à la sécurité informatique des sociétés de cartes de crédit ou de banques. “C’est le résultat d’une intrusion dans des sites internet en Israël”, a-t-il indiqué. Selon lui, il ne s’agit pas d’une violation majeure dans la mesure où 7 millions de cartes sont en circulation en Israël. “Nous contrôlons totalement la situation”, a-t-il assuré.

Source: lorientlejour.com

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut