Une affaire de malversation contre Moncef Materi, le 8 novembre

La Chambre criminelle du Tribunal de première instance de Tunis examinera, le 8 novembre, une affaire de malversation dans laquelle est impliqué Moncef Materi, père de Sakhr Materi, gendre de l’ancien président déchu Zine El Abidine Ben Ali.

Sakhr Materi, a acheté un terrain couvrant 44 mille mètres carrés auprès de la société de mise en valeur immobilière des berges du Lac de Tunis “El Bouhayra”, à un prix dérisoire, estimé à 20 dinars le mètre carré.

A l’origine, le terrain était destiné à l’aménagement d’un parc urbain, mais Sakhr Materi a pu obtenir sa reconversion en terrain à bâtir, grâce à un décret de l’ex-président déchu. Puis, il a cédé le terrain, après sa reconversion, à son père, au même prix dérisoire d’achat. Son père, Moncef Materi, a viabilisé le terrain et l’a revendu, sous formes de lots, à des prix variant entre 1500 et 2000 dinars pour le mètre carré. Les experts ont évalué les pertes occasionnées aux dépens de la collectivité nationale, par l’opération, à 31 millions dinars.

Source: Le Temps

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut