Une citoyenne syro-tunisienne adresse une lettre ouvete à Moncef Marzouki

Une citoyenne syro-tunisienne a adressé une lettre ouverte à Moncef Marzouki, président provisoire de la République tunisienne.

Une copie de cette lettre était parvenue à TunisieNumérique et nous la publions dans son intégralité:

Vous avez voulu punir le bourreau, mais vous avez sanctionné la victime.

Vous avez voulu rapprocher les peuples syrien et tunisien, mais vous avez rompu les liens entre eux.

Vous avez voulu transmettre la voix de la révolution tunisienne en Syrie, mais c’est le moyen de communication que vous avez coupé.

Vous avez voulu exprimer les meilleurs sentiments de compassion avec le peuple syrien, mais c’est le contraire que vous avez produit, abandonner les amis au moment où ils ont le plus besoin de vous !

Je sais que ma voix n’est pas la seule, elle traduit des centaines d’autres parmi les mères, les pères, les frères et les sœurs, désarçonnés par votre décision de fermer les représentations diplomatiques en Tunisie et en Syrie. Je suis syro-tunisienne et je m’apprêtais à faire venir ma mère et ma sœur en Tunisie : comment faire maintenant que vous avez fermé la porte de la Tunisie à ma famille ?

Accueillir les Amis de la Syrie en Tunisie, c’est bien. Mais accueillir les familles de la communauté syrienne en Tunisie, c’est mieux ! Votre politique nous condamne à la tristesse, alors que nous avions vécu la révolution tunisienne avec joie. Et votre pouvoir d’anéantir le rapprochement des peuples nous désole, alors que nous avions applaudi la montée au pouvoir d’un fils du peuple !

Monsieur le Président, c’est mon amour pour mon deuxième pays, la Tunisie, qui m’autorise à espérer que votre décision n’empêche pas  l’écoute de mon cri de cœur, et qu’elle soit accompagnée d’un geste pour le rapprochement des familles. Un geste qui n’effacera point le choc de la rupture diplomatique, mais qui pourra soulager la soif de voir ceux qu’on aime.

Le 24 février 2012

Une citoyenne syro-tunisienne

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut