Tech & Net

Une étude dévoile les effets de l’utilisation à haute dose des écrans par les enfants sur leurs capacités cognitives

Passer plus de deux heures de temps par jour scotché devant les écrans diminue les capacités cognitives des enfants par rapport à ceux qui en ont un usage plus limité, a révélé une étude publiée jeudi dans la revue britannique Lancet Child and Adolescent Health.

L’étude conduite par des chercheurs canadiens (Institut CHEO / Université d’Ottawa / Carleton University) a porté sur 4.520 enfants de 8 à 11 ans sur 20 sites à travers les États-Unis.

En moyenne, ces enfants passaient 3,6 heures par jour scotchés sur un écran : téléphone portable, tablette, ordinateur, télévision, au-delà des recommandations canadiennes préconisant moins de 2 heures d’écran, 9 à 11 heures de sommeil et au moins une heure d’activité physique par jour.

Pédagogues et scientifiques mettent de plus en plus en garde contre les écrans à haute dose, pointant des effets qui vont des difficultés de concentration à l’addiction.

En France, le Conseil supérieur de l’audiovisuel conseille de ne pas mettre les enfants de moins de 3 ans devant un écran de télévision, car “elle peut freiner leur développement”.

Les pédiatres américains recommandent de ne pas placer un enfant devant la TV avant 18 mois.

source: romandie.com avec afp

Commentaires

Haut