Societe

Une grande bagarre entre jeunes et policiers à Kébili: Qui a attaqué aux gaz lacrymogènes ?

Selon radio Shems FM, samedi 17 septembre au soir, un groupe de jeunes a lancé des pierres sur le poste de police situé sur la route nationale reliant Kebili à Gabès, avant de prendre la fuite. Les forces de sécurité se sont alors déplacées pour tenter de les appréhender à leurs domiciles, mais affirment avoir été attaqués au gaz lacrymogène. Les parents des jeunes déclarent eux que ce sont les policiers qui en ont fait usage.

Vers 1h30 du matin, ce sont les domiciles des agents de police qui ont été visés, et attaqués au cocktail Molotov, avant que les jeunes ne reviennent en découdre au poste de police. Les forces de sécurité sont finalement parvenues à disperser le groupe de vandales vers 4h00 du matin au moyen de bombes lacrymogènes.

Le bilan des affrontements aurait pu s’arrêter aux dégâts matériels, mais un nourrisson a fait les frais de ces incidents. Âgé de seulement 4 mois, il a des difficultés à respirer directement liées au gaz lacrymogène, et son père a  porté plainte aujourd’hui. Une enquête sur les faits a d’ores et déjà été ouverte.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com