Une pétition concernant “les dépassements” commis par Ennahdha le 23 octobre

Certains observateurs de différents partis politiques dans la circonscription de Kairouan ont signé une pétition dans laquelle ils prétendent que le parti du Mouvement Ennahdha a commis des dépassements le 23 octobre lors des élections de la Constituante en Tunisie.

La pétition adressée à Kamel Jendoubi, Président de l’Instance des élections, et signée par 36 personnes dénonçait les dépassements suivants:

  • La publicité d’Ennahdha devant 3 bureaux de vote.
  • Un membre du bureau de vote, partisan d’Ennahdha profitait de la naïveté de certaines personnes âgées pour  les pousser à voter pour Ennahdha.
  • Des vieux électeurs rentraient au bureau et bavardaient en citant le nom du parti Ennahdha.
  • Rentrée des vieux électeurs accompagnés de leurs enfants sans montrer la carte de privilège pour handicapés.
  • Présence de personnes qui n’ont pas droit de voter comme les mongoliens et les pousser à voter pour Ennahdha.
  • Pendant le tri, toutes les feuilles grattées  au lieu d’une croix (faites par des analphabètes) ont été toutes comptabilisées  pour le parti Ennahdha.
  • Entrée de certaines personnes sans badges d’observateur du parti Ennahdha.
  • Entrée de plus d’observateurs au bureau de vote N°2.
  • Le chef du bureau entre avec l’électeur à l’isoloir.
  • Des véhicules d’Ennahdha prenaient des électeurs non inscrits de Metbasta à la cité Tebban au Kairouan pour s’inscrire et les transporter par la suite à Metbasta pour voter.
  • “Roudaina Mejri”, observatrice, était interdite de noter qu’une observatrice qui poussait les citoyens à voter pour la liste N°73.
  • Des partisans d’Ennahdha transportaient des électeurs des zones intérieures en leur donnant dix dinars et des sandwichs.

Voici une copie de la pétition:

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut