URGENT : Algérie : L’armée demande la déclaration de la vacance à la tête de l’Etat

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah a demandé, ce mardi 26 mars, l’application de l’article 102 de la Constitution, prévoyant l’état d’empêchement du président de la République.

« Il faut adopter une solution qui garantisse la satisfaction de toutes les revendications légitimes du peuple algérien et qui conserve le respect des dispositions de la Constitution et la continuité de la souveraineté de l’État… Une décision de nature à être acceptée de tous. C’est un terme prévu par la Constitution dans son article 102 », a déclaré Ahmed Gaïd Salah dans une allocution prononcée lors de sa visite dans la 4e région militaire (Ouargla).

C’est le Conseil constitutionnel qui est habilité à déclencher la procédure de destitution du chef de l’État en appliquant l’Article 102 de la Constitution. Cet article est applicable en cas d’incapacité du président de la République d’assumer ses devoirs. Dans ce cas, les deux chambres du parlement algérien doivent se réunir ensemble et confirmer cette incapacité. Puis c’est le président du conseil de l’Etat qui est chargé d’assurer l’intérim sur une période ne dépassant pas les 45 jours.

Si au bout de ces 45 jours, le président est toujours dans l’incapacité d’exercer, le président par intérim assurera un autre intérim de 60 jours au maximum, pour préparer de nouvelles élections présidentielles.

L’appel du chef d’état-major de l’armée à l’application de l’Article 102 de la Constitution est diffusé en boucle sur la chaîne de télévision publique A3.

 

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com