Société

Tunisie – Jendouba : Des terroristes tuent quatre personnes

Tunisie – Jendouba : Des terroristes tuent quatre personnes

Quatre personnes sont décédées, dont deux agents de la garde nationale, et quatre autres blessées, dimanche 16 février à l’aube dans une embuscade tendue par un certain nombre d’éléments terroristes dans le nord de Jendouba.
4 éléments terroristes ont installé un barrage sécuritaire fictif au niveau d’Aouled Menai au nord de Jendouba. Les terroristes portaient des uniformes identiques à ceux des unités d’intervention.
Ils ont procédé à l’arrestation d’une voiture particulière et ont ouvert le feu sur les passagers qui étaient à bord quand ils ont découvert qu’il y avait parmi eux des agents des forces de sécurité. Issam Mechergui agent pénitencier et Mohamed Ali Kotti employé dans un café ont succombé à leur blessure, et sont décédés, alors que Alaa Khenissi agent de la protection civile et Khall Gheribi agent à l’hôpital ont été blessés.
Pendant ce temps, et suite à certaines informations en provenance des lieux, en rapport avec la présence de « brigands qui ont planté un barrage pour voler les gens,une patrouille de la garde nationale a été dépêchée sur place avec à son bord, quatre agents. Les éléments terroristes ont tiré en direction du véhicule, deux des agents ont été tués, Abdelhamid Ghazouani et Fajri Boussaidi, et les deux autres blessés.
Les terroristes ont, ensuite, pris avec eux les armes des agents et ont pris la fuite vers les frontières algériennes, en volant une autre voiture qui était de passage, et en blessant son propriétaire..
Deux des blessés ont été transportés à Tunis, alors que les deux autres sont actuellement à la salle de réanimation de l’hôpital régional de Jendouba.
Selon la TAP, les corps des victimes assassinées par les terroristes étaient encore sur le lieu du crime à 7h du matin. Selon les premières informations, les terroristes auraient piégé le deux voitures. D’après les unités sécuritaires  la voiture civile contenait une valise où des câbles étaient visibles. Des unités spéciales étaient attendues afin d’examiner la valise et la voiture avant de la déplacer.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut