Monde

USA: Grève générale à Oakland !

Pour la première fois depuis 1947, une grève générale vient d’être votée aux Etats-Unis. Les indignés d’Oakland ouvrent le bal des dissidents de la terre pour un monde plus juste et plus fraternel.

Le mouvement pacifique “Occupy Wall Street”, porte-voix des “99 %” des hommes ployant sous le joug d’une finance débridée, essaime aux quatre coins de la planète, et un peu plus chaque jour aux Etats-Unis. Cette semaine, en Californie, Oakland a été le théâtre de heurts particulièrement violents entre les forces de l’ordre et les manifestants. Mercredi, les activistes d'”Occupy Oakland” “(ont proposé) une grève générale sur l’ensemble de la ville”.

“Nous sommes les 99 %”

Interdite aux Etats-Unis, cette grève générale se déroule aujourd’hui, mercredi 2 novembre 2011 (la toute dernière, en 1947, avait déjà eu lieu dans la ville d’Oakland). Elle démontre la détermination des acteurs de la révolution en marche. Après le printemps arabe, l’automne occidental présage-t-il un hiver des plus chauds ? Assistons-nous au crépuscule d’un système auto-phage ?

Quand l’humanité souffrante prendra conscience de la peur qu’elle inspire à ses geôliers, un autre monde sera faisable. “Nous sommes les 99 %” est la devise des indignés de Wall Street que reprennent en chœur tous les damnés d’une civilisation moribonde.

Un message fort sera lancé à ces prédateurs ou ces laquais d’un système agonisant (le 1 % restant, CQFD) : nous n’accepterons plus de sacrifier sur l’autel de votre avidité nos frères et nos sœurs.

Une révolution mondiale ?

Nous sommes tous à la croisée des chemins. Sur la Toile, une rumeur galvanise les troupes : c’est un appel à la grève générale mondiale. De quoi avez-vous peur ? Même des Marines US sont déjà du côté du peuple.

Dans un monde injuste et cruel où chacun pense d’abord à défendre sa peau, le repli sur soi semble être la seule issue, alors que seule l’action collective est susceptible de mettre à nu les germes d’une société nouvelle.

Désobéir est un devoir pour tout homme qui aspire à un monde meilleur. L’article 35 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 légitime la désobéissance civile : “Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.”

Chacun devrait se pénétrer de l’idée que l’obédience, sous toutes ses formes, tire l’humanité vers le bas.

Source: Le Post

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut