Monde

USA: les tweets des célébrités américaines scandalisées par l’élection de Trump

tweet

La mobilisation sur le web des stars américaines en faveur d’Hillary Clinton a pris d’autres proportions suite à la montée puis la victoire de son rival républicain, Donald Trump.

Voici une sélection des tweets des people américains, durant et après la défaite de la candidate démocrate :

Madona a déclaré : « Nous n’abandonnerons jamais, nous ne céderons jamais ».

L’animatrice méga connue Ellen DeGeneres a rappelé ses liens d’amitié solides avec Clinton même si son aventure « s’achève »

Lady Gaga voudrait vivre dans un pays dominée par la gentillesse des gens qui détestent Trump.

Katy Perry à la manière de Madona s’accroche comme elle peut : « Ne restons pas immobile. Ne pleurons pas. AGISSONS. Nous ne sommes pas une nation qui laissera la HAINE nous diriger »,

Christina Applegate :”Je me suis couchée tôt. Je me suis réveillée avec ça. A mes compatriotes en dehors des Etats-Unis. Nous ne voulons pas de ça. Nous avons le cœur brisé.”

Octavia Spencer regrette déjà Obama : “Obama va me manquer. Peut être ce pays a besoin d’un Président comme Trump pour voir la chance que nous avions avant et en tirer des leçons!!!

Paul Feig a préféré dénoncer la misogynie de certains électeurs: “La majorité a vaincu une femme forte et intelligente pour un homme dangereux et médiocre. Business as usual.”

L’acteur Mark Ruffalo, essaie de même de tenir le coup : « Vous savez ce qu’on va faire maintenant ? On finit de construire ce qu’on a commencé et on se bat ! »

Chris Evans, le “Captain America” parait plutôt dégoûté: « Une nuit embarrassante pour l’Amérique».

La chanteuse Cher  compatit avec la jeunesse américaine : « Le monde ne sera jamais plus le même. Je me sens triste pour les jeunes ».

L’acteur Judd Apatow, réalisateur et producteur de comédies à succès comme 40 ans toujours puceau et Mes Meilleures Amies, n’est point d’humeur à relativiser par le biais de l’humour : “Un truc dont je n’ai pas envie en ce moment, c’est de voir des sketches comiques à propos de tout ça. C’est dire à quel point (la situation) est terrifiante et décevante.”

Puis il ajoute… “Trump n’en a rien à foutre de vous. C’est un propriétaire de casino qui sucera le dernier sou d’une vieille dame avec joie. Ce n’est pas un sauveur.”

“Bientôt nous saurons ce que Poutine voulait faire une fois Trump élu. Je suis sûr que ce sera génial pour l’Amérique et le monde.”

 Mia Farrow quant à elle a affirmé « Moi j’ai un passeport irlandais » suite à la fermeture exceptionnelle du site de l’immigration au Canada.

 Alexis Isabel a préféré claché les passifs: « l’optimisme des célébrités blanches me fait rire, elles croient que la politique de Trump n’affectera pas leurs vies ».

 Shonda Rhimes, la créatrice de la série plitique à succès Scandal est scandalisée: “Vraiment, les gens ? N’importe qui peut devenir président ? N’importe qui ? N’IMPORTE QUI ?”.

 Kristen Bell, la blonde comédienne de la série Veronica Mars, est encore plus cash : “Quelqu’un d’autre à envie de vomir ?”.

Stephan Colbert a eu recourt à la métaphore pour imager la situation : «C’est comme si nous essayions de sauver le pays mais que la moitié de la population vote pour l’astéroïde qui va nous tomber dessus ».

 Par ailleurs, avant le vote, l’acteur Ian Somehalder, la vedette de The Vampire Diaries et grand supporteur des mouvements écologiques a rappelé dans une vidéo en direct sur son Facebook combien «c’est irresponsable de nier le phénomène du réchauffement climatique » appelant à une mobilisation massive pour Hillary. Il a de même critiqué le sexisme du républicain et certains de ses supporteurs qui refusent de voir une femme devenir présidente, il a enfin mentionné “qu’il n’était pas là pour apprendre les gens à être intelligents “.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut