Economie

Vers la consolidation des relations tuniso-libyennes

Le communiqué commun rendu public à l’issue de la visite effectuée par le premier ministre au sein du Gouvernement transitoire à Benghazi, met l’accent sur la volonté qui anime les dirigeants des deux pays, en cette étape historique décisive, d’axer tous les efforts sur la consolidation des liens de fraternité et de solidarité entre les deux peuples au service de leurs intérêts communs et pour l’instauration de relations fructueuses, fondées sur la coopération, la complémentarité et le partenariat dans le cadre de la crédibilité et de la transparence.

Dans une déclaration à la presse, Mme Wided Bouchamaoui, Présidente de l’UTICA, a mis l’accent sur l’impératif qu’il y a à ce que les hommes d’affaires dans les deux pays contribuent à la définition des contours d’un avenir meilleur pour les jeunes des deux révolutions tunisienne et libyenne, qui a-t-elle dit, ont payé cher leur liberté et leur dignité.

La contribution de la Tunisie à la restructuration de la Libye, a-t-elle estimé, est un “devoir” et non une action conjoncturelle, ajoutant que les deux peuples ont besoin l’un de l’autre en cette période transitoire pour qu’ils puissent parvenir à bon port.

De son côté, le ministre de l’Education, Taïeb Baccouche, a évoqué la possibilité d’unifier à l’avenir les manuels scolaires dans les deux pays, affirmant que les portes de la coopération sont ouvertes, tant dans le domaine du recyclage qu’en matière d’échange des enseignants.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut