A la une

Vidéo: Ghazi Ghraïri: Je suis toujours membre de la Haute Instance mais je ne suis plus son porte-parole

Ghazi Ghrairi l’ex-porte parole de la Haute Instance de la réalisation des objectifs de la Révolution vient d’annoncer  les raisons de sa démission, jeudi dernier, du poste de parole de l’Instance de Ben Achour.

Dans une interview accordée à TunisieNumerique, le professeur de droit constitutionnel assure qu’il garde ses fonctions au sein de l’Instance de réalisation des objectifs de la Révolution “sans être son porte parole” tout en réfutant le moindre désaccord avec les membres de l’Instance. “Dés que j’étais nommé en qualité de porte parole de l’Instance,  j’ai exigé que les membres de l’instance se relaient sur cette fonction ” affirme M. Ghraïri.

M. Ghazi ghrairi a été aujourd’hui l’invité d’une conférence organisée par le parti libéral maghrébin  présidée par Mohamed Boussairi Bouebdelli sous le thème”L’Assemblée Constituante, sa définition et ses dimensions”. Dans son intervention, M. Ghraïri a confirmé que l’objectif majeur de l’élection d’une Assemblée Constituante est de donner  aux objectifs et aux revendications de la Révolution une légitimité juridique  .”Cette assemblée est appelée à éditer une nouvelle constitution qui répond aux aspirations des révolutionnaires et qui rompt complètement avec le passé” a -t- il conclu.

40% des richesses du pays ont été accaparées par une seule famille

M. Ghrairi a confirmé que l’Assemblée Constituante ne doit pas se limiter à mettre en place un nouveau régime politique, il doit aussi mettre en place les bases d’une réforme économique et sociale qui a été la cause directe de la Révolution.”40% des richesses du pays ont été accaparées par une seule famille, c’est ce qui a bloqué le développement” affirme t-il. Si 6 ou 7 gouvernorats souffrent d’une diminution de la population et d’une immigration aux régions côtières, c’est à cause de la marginalisation, a ajouté M. Ghraïri. La nouvelle constitution doit mentionner d’une façon claire l’engagement total de l’Etat à assurer la justice sociale.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut