Vidéo-Tunisie: Les habitants d’une localité de Aïn Draham confrontés à des conditions de vie dignes de l’âge de la pierre

Quelque 180 familles habitant la localité de Hammam Bourguiba relevant de la délégation de Aïn Draham vivent dans des conditions difficiles  et manquent des plus simples commodités.

Outre les conditions climatiques draconiennes, en raison du froid rigoureux qui frappe cette localité, les habitants sont confrontés à d’énormes difficultés pour s’approvisionner en eau.

Il n’existe aucun réseau d’adduction d’eau potable. Les habitants sont obligés de faire le parcours du combattant pour acquérir l’eau destinée aux besoins quotidiens.

C’est à partir d’une source située au sommet de la montagne que les femmes munies de seaux et de bidons en plastique partent puiser une eau saumâtre, de couleur jaunâtre.

Cette source à ciel ouvert protégée par une petite construction d’environ 1 mètre de hauteur. Elle est située devant le passage d’une cascade, ce qui augmente les risques d’accidents pour les personnes qui viennent puiser l’eau.

Les témoignages des femmes et des hommes de cette localité sont poignants et racontent les efforts titanesques qu’ils font pour filtrer cette eau avec des bouts de tissus. Malgré ces précautions primaires, la plupart de la population a contracté des maladies et souffre de problèmes d’irritations cutanées et d’allergies ainsi que d’insuffisances rénales.

Ils racontent que pour préparer un événement social comme un mariage , ils sont obligés de prendre leurs précautions un mois durant et de stocker les réserves nécessaires tellement l’eau est rare en été.

Par ailleurs, les habitants de Hammam Bourguiba s’estiment oubliés par les autorités locales qui leur font des promesses en les faisant se déplacer inutilement sans satisfaire leurs demandes ni étudier leurs besoins.

Vivant principalement d’élevage familial autour de 2 à 3 moutons et de la collecte de graines de pin d’Alep, ces habitants ne bénéficient d’aucune couverture sociale ni sanitaire.

Ainsi une femme a exhibé le carnet attestant que son mari est handicapé mais qu’il ne bénéfice d’aucune aide sociale ni sanitaire de la part des autorités locales malgré les demandes incessantes  et sans réponse.

Ces citoyens laissez-pour-compte lancent par le biais de TunisieNumerique un cri d’alarme afin que les autorités du pays entendent leur détresse et remédient à leurs mauvaises conditions de vie en leur faisant retrouver la dignité qui est l’un des principes de base pour lesquels a été déclenchée la Révolution du 14 janvier2011.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut