Societe

[vidéo]-Violence et drogue dans les milieux scolaires : Fradj Ben Brahim dévoile les nouvelles mesures prises par les ministères de l’éducation et de l’intérieur pour lutter contre ces fléaux

La drogue et la violence sont deux fléaux qui gagnent de plus en plus de terrain en Tunisie, notamment dans les milieux scolaires, c’est ce qui a poussé les parties prenantes à lancer un cri d’alarme contre ces phénomènes qui touchent nos enfants et nos adolescents.

Dans ce contexte, Tunisienumerique a contacté le chargé de mission au sein du cabinet du ministère de l’Education, Fradj Ben Brahim pour expliquer davantage les causes de ces fléaux ainsi que les mesures prises par les ministères de l’Intérieur et de l’Education pour lutter contre ces dangers.

Selon des statistiques annoncées par le responsable, 13 mille cas de violence ont été enregistrés dans trois mille établissements scolaires. En 2018, 1755 cas de violence à l’encontre des enseignants ont été répertorié. En ce qui concerne la consommation de stupéfiants, 9.2% des élèves, âgés de 14 ans, en consomment. Selon le responsable, la situation générale du pays, le niveau socio-économique de certaines familles ainsi les nouvelles technologies mettant à la disposition des enfants des jeux qui incitent à la violence, affectent négativement nos enfants.

Ces statistiques ont amené le ministère de l’Intérieur à prendre certaines mesures dans l’objectif de lutter contre ces fléaux à l’instar des interventions des unités sécuritaires  en cas de consommation ou de vente de drogue au sein des établissements scolaires.

Notre interlocuteur a ajouté que des numéros verts seront mis à la disposition des citoyens, d’ici la semaine prochaine, afin de signaler tous dépassements pouvant avoir lieu dans des écoles, des collèges ou des lycées.

Dans ce contexte, le responsable a appelé toutes les parties concernées, à savoir, les familles, la société civile ainsi que les responsables pédagogiques à garantir aux élèves les meilleures conditions pour éviter la propagation ces phénomènes.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut