Monde

Violence en Libye : Le Canada se sent menacé

Violence en Libye : Le Canada se sent menacé

Le Canada entend réévaluer la situation en Libye pour s’assurer que son personnel diplomatique est bien en sécurité, à la suite des violences qui ont fait quatre morts au consulat des États-Unis de Benghazi.

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, a fermement dénoncé hier ces attaques, qui ont coûté la vie à l’ambassadeur Christopher Stevens ainsi qu’à Sean Smith, un diplomate qui a été en poste récemment à Montréal. Il s’est dit profondément attristé et a présenté  ses condoléances aux proches des défunts.

 «Nous demandons au gouvernement de la Libye de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les enceintes diplomatiques, conformément à ses obligations internationales», a affirmé M. Baird, exhortant du même coup le pays à traduire les coupables en justice.

Le Canada n’est pas présent à Benghazi, a noté le ministre. Mais au sujet de l’ambassade du Canada à Tripoli, il a renchéri: «Nous surveillons de manière continue l’environnement de sécurité pour le personnel canadien. Comme vous pouvez vous y attendre, nous allons réévaluer l’environnement»

Source : LaPresse.Ca

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut