Wided Bouchamaoui appelle les autorités judiciaires à accélerer l’étude des cas des 460 hommes d’affaires interdits de voyager

Wided Bouchamaoui présidente de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA)  a demandé aux autorités judiciaires d’accélérer l’étude des dossiers des 460 hommes d’affaires et investisseurs interdits de voyage.

Dans une déclaration rapportée par le journal Le Maghreb  dans son édition de samedi 10 mars 2012, Wided Bouchamaoui a déploré que ce dossier soir laissé en suspens durant 14 mois sans qu’il ne soit examiné et que des décisions définitives ne soient prises sur le sort des personnes concernées.

La présidente de l’UTICA a justifié cet empressement par le fait que la Tunisie abritera dans les prochains mois plusieurs manifestations économiques à l’instar de de la Conférence des hommes d’affaires  arabes prévu en mai 2012 avec la participation de plus de 500 investisseurs issus des différents pays arabes en vue de discuter des opportunités d’investissements en Tunisie.

La Tunisie accueillera aussi en juin 2012 une conférence arabo-brésilienne  regroupent les hommes d’affaires et investisseurs des deux régions consacrée à la promotion de la coopération et des échanges commerciaux.

Mme Bouchamaoui a conclu que laisser ces hommes d’affaires dans cette situation est de nature, à faire obstacle à leurs déplacement d’autant plus qu’ils se trouvent en suspicion  sans qu’on ne leur ait adressé d’accusation .

Cette situation a -t-elle  indiqué porte préjudice aussi bien aux gens qu’à l’économie du pays.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com