Economie

Chine-Tunisie : une cargaison de fourniture médicale contre un déficit commercial d’environ 1 milliard de dinars, fin février 2020

Les crises successives qu’a vécues la Tunisie y compris celle du coronavirus a montré que certains politiques croient, dur comme fer, que la crise actuelle ou toute autre crise peut être surmontée via les dons et la charité.

Aujourd’hui, lundi 30 mars 2020, le ministre de la Santé s’est entretenu avec l’ambassadeur de Chine en Tunisie, Wang Wenbin. Les deux parties ont débattu principalement, du renforcement des moyens de coopération bilatérale, de la question de la coordination entre les deux pays amis ainsi que de l’expérience chinoise réussie dans la lutte contre le Covid-19.

Il est à indiquer que la Chine s’est engagée à aider la Tunisie dans sa lutte contre le coronavirus. A ce titre, des fournitures médicales offertes par deux fondations chinoises, sont arrivées à Tunis samedi dernier, 28 mars courant.

Ces fournitures qui comportent quelques milliers de masques, des tests de dépistage et des combinaisons de protection ont été délivrées à la Pharmacie Centrale de Tunisie gratuitement par l’Éthiopie via sa compagnie Ethiopian Airlines, dans le cadre du programme chinois d’aide à l’Afrique.

Cet acte noble ne peut être que salué du fait qu’il témoigne de l’amitié entre la Tunisie et la Chine qui perdure depuis un peu plus d’un demi-siècle et qui illustre le sens de solidarité entre peuples notamment en temps de crises.

Cependant et à chaque fois où l’occasion se présente pour les politiques tunisiens de débattre la consolidation des relations avec la chine, la question épineuse du déficit commercial colossal avec ce pays qui a atteint fin février écoulé, 958.8 millions de dinars (MD)  ce qui représente 41.3% du déficit commercial national n’est pas invoquée.

Rappelons aussi que le volume total des investissements chinois en Tunisie ne dépasse pas les 6 millions de dollars (environ 17 MD). En somme, seulement, 11 entreprises chinoises sont installées en Tunisie et n’emploient que 540 salariés permanents. Concernant le secteur  touristique et d’après les chiffres de la fédération tunisienne des agences de voyage (FTAV), le nombre des touristes chinois visitant chaque année notre pays ne dépasse pas 1% du nombre total des visiteurs, soit 28.000 touristes, au total.

Il est clair que les relations économiques entre la Tunisie et la Chine sont complètement déséquilibrées et asymétriques, évidemment, au profit du pays du soleil-levant. Peut-être que cette crise du coronavirus sera une opportunité pour revoir ce déséquilibre et rectifier le tir.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut