Economie

La Caisse des dépôts et consignations est financièrement solide voire même très solide !

La Caisse des dépôts et consignations est financièrement solide voire même très solide !

Mardi 12 janvier 2021, un responsable d’une société privée a annoncé dans une intervention radiophonique que sa société vient de décerner pour la première fois à un établissement public tunisien, la caisse des dépôts et consignations (CDC), un certificat dénommé d’après le responsable « MSI 20000 » attestant sa conformité au standard international de la qualité financière, qui s’articule autour de deux axes fondamentaux, à savoir la solidité et la performance financière.

Le responsable a précisé que l’obtention de la CDC de cette certification est venue suite à un diagnostic comptable complet et approfondi de la CDC Gestion et que cette certification est un gage de qualité pour les partenaires de la caisse.

Rappelons que la CDC qui est une institution fondée en septembre 2011 et qui est actuellement  dirigée par Boutheina Ben Yaghlane ex-Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Finances en 2015 et ex-députée du parti islamiste Ennahdha en 2014, a pour mission la gestion des fonds d’épargne et le financement des petites et moyennes entreprises (PME).

Les états financiers figurant au dernier rapport annuel 2019 publié par la caisse montrent que son bénéfice à la fin de l’année 2019 est de 65,7 millions de dinars et que le total des actifs est de 8215,1 millions de dinars. Les fonds propres sont évalués à 348,3 millions de dinars.

Ainsi, le rendement des actifs (Résultat/Total actifs) est insignifiant puisqu’il ne dépasse pas 0,8%. Il en est de même pour le retour sur fonds propres (Résultat/ Total Fonds Propres) qui est, tout compte fait, estimé à 4,2%. Les deux taux sont largement en dessous des taux du marché monétaire et de l’inflation ce qui veut dire que tout placement à la CDC est loin d’être rentable.

Pourtant, les opportunités pour fructifier les deniers publics gérés par la CDC ne manquent pas, notamment pour sauver des milliers de PME se trouvant toutes en difficulté, pour accéder aux financements et développer leurs activités.

Les ressources de la CDC provenant des dépôts d’épargne de la Caisse d’Epargne Nationale Tunisienne (CENT), gérés par l’Office National des Postes, des consignations légales auprès du Trésor public, des ressources accordées par l’Etat, des lignes sous gestion, ainsi que le résultat net de la CDC, méritent au fait une véritable gestion dynamique loin de la transformation de milliards de dinars en capitaux oisifs dans un contexte où le tissu entrepreneurial vit des moments des plus critiques.

Pour rappel, en ce qui concerne les investissements directs de la CDC, au 31 décembre 2019, elle compte dans son portefeuille 21 projets totalisant un montant de participation de seulement 104,6 millions de dinars.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut