La France refuse de récupérer ses jihadistes

Le président français a tranché le problème de la récupération des jihadistes d’origine française arrêtés en Syrie et en Irak. Il a démenti qu’il y ait le moindre projet d’accueillir ces personnes, ajoutant qu’ils devront, d’abord être jugés sur place au Moyen Orient, là où ils ont commis leurs crimes.

Le débat reste, tout de même, ouvert concernant la récupération des enfants de ces jihadistes retenus dans les zones de conflits. Plusieurs familles et les grands parents ayant fait le vœu de les récupérer.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com