Monde

Normalisation avec Israël : A quand le tour de la Tunisie et s’y sont-ils préparés ?

Normalisation avec Israël : A quand le tour de la Tunisie et s’y sont-ils préparés ?

Sur sa dernière ligne droite, le président en principe sortant, des USA, Donald Trump, semble vouloir accomplir une tâche qui lui tient tellement à cœur. Il veut partir la paix dans l’âme, en ayant forcé le maximum de pays arabes à normaliser avec l’Etat israélien.

Pour le moment, l’administration américaine semble suivre la politique de la carotte. Mais jusqu’à quand ? On n’est pas sûr du tout que l’administration de Biden en fasse autant et ait la patience de négocier avec les pays arabes récalcitrants. Il serait probable qu’on passe à la politique du bâton.

Trump a, en effet, usé de marchandage avec les pays qu’il a réussi à convaincre pour normaliser avec l’enfant terrible des USA, l’Etat d’Israël. Il en a usé avec les monarchies du golfe, et il en a, également, usé avec le Maroc, en lui faisant miroiter la reconnaissance de son autorité sur les territoires du Sahara Occidental.

Or? connaissant les méthodes plus brutales du camp des démocrates américains, comme ils l’ont si bien démontré an ayant enclenché tous les conflits armés qui ont embrasé le monde les dernières années, y compris leur tristement célèbre « printemps arabe », il n’est pas exclu que l’administration américaine passe à la politique du bâton. Car, pour la sérénité et le bien-être de leur enfant terrible, les américains sont prêts à casser du « petit peuple » ! On n’oserait, donc, pas imaginer comment ils vont pouvoir convaincre plus de pays arabes à devenir ami-ami avec Israël.

Pour revenir à la géostratégie et la topographie de l’offensive « diplomatique » américaine, on comprend aisément qu’ils sont en train de marquer leur territoire, de façon à couvrir les espaces les plus larges possibles, et, surtout, en encerclant les territoires qui risquent d’être récalcitrants à l’encontre de cette amitié forcée avec Israël.

En tenant ce raisonnement, somme toute, logique, on acquière la quasi certitude que les USA doivent impérativement aligner la Tunisie, avec sa position stratégique et son emplacement avancé pour regarder de plus près ce qui se passe en Algérie et en Libye, à son palmarès.

Il reste, maintenant, à savoir si les autorités tunisiennes, en l’occurrence, Kaïs Saïed se sont préparées à cette alternative et si elles vont préférer la carotte ou être tentées de goûter au bâton ? C’est un jeu risqué et la Tunisie va devoir évoluer en terrain découvert et glissant, à cause de l’isolement international dans lequel elle s’est mise à cause de la politique étrangère « bizarre » qu’elle adopte depuis plus d’un an !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut