Par Hatem Mestiri : Progrès économique, progrès humain

Par Hatem Mestiri

La révolution industrielle (production de produits à grande échelle) est à l’origine des progrès économiques que nous connaissons aujourd’hui dans le monde. La première révolution (celle de la machine à vapeur) a débuté en Grande Bretagne dans les années 1750 pour s’étendre à la France et au reste de l’Europe occidentale.

La deuxième révolution (celle du pétrole) a démarré à la fin du dix-neuvième siècle et a été  initiée par les États-Unis et l’Allemagne. Elle s’est aussi étendue à toute l’Europe et au Japon. Elle a développé la Chimie, la métallurgie et l’automobile.

La troisième révolution industrielle est celle de l’informatique et des télécommunications, arrivée dans les années 1980.

La quatrième révolution industrielle est celle des données. En Occident, ce bouleversement a été accompagné par une évolution idéologique et politique avec l’apparition du capitalisme libéral qui a permis le développement sans contraintes des entreprises ainsi que les succès des produits que nous connaissons, et l’apparition du communisme/socialisme qui a permis la défense des classes ouvrières.

Cette révolution a permis également les progrès humains et de gouvernance dans ces pays : l’abolition des autocraties et l’émergence de la démocratie, l’abolition de l’esclavage et du féodalisme (seigneurs propriétaires et esclaves), la liberté de culte, la liberté d’opinion, la liberté sexuelle, le respect des minorités ethniques et religieuses.

Depuis une vingtaine d’années, l’Asie et l’Amérique du Sud sont en train de rattraper leur retard sur le progrès économique. Sur le progrès humain et social beaucoup de pays sont encore en retard. L’Afrique est encore en suspension mais c’est peut-être le début d’un grand changement qui est en train d’arriver.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut