Politique

Tunisie: Afek Tounes demande des éclaircissements sur l’emprisonnement de Saber Lajili et Imed Achour

Le parti Afek Tounes a demandé aux autorités des éclaircissements sur l’emprisonnement, deux ans durant, de Saber Lajili et Imed Achour dans le cadre de ce qu’on a appelé “la guerre contre la corruption et l’atteinte à la sûreté de l’Etat”, estimant qu’il s’agit de considérations “d’ordre politique”.

Dans un communiqué adopté à l’issue de la réunion ordinaire du Bureau politique du parti tenue le 13 avril courant, Afek Tounes a, d’autre part, mis en garde contre le fait d’aller vers des élections  dans un climat enceint de doutes, d’autant plus que les consulats ont été chargés de superviser sur les agents d’inscription sur les listes électorales en violation claire du principe de l’indépendance du pouvoir exécutif par rapport à l’ISIE.

Afek Tounes a rappelé les violations commises au cours des précédentes élections, en 2014 et 2018 et contre lesquelles aucune mesure dissuasive n’a été prise. Les électeurs n’ont pas été informés et ne savent pas qui qui a commis des infractions.

Le communiqué a dénoncé le système du pouvoir actuellement en place qui continue à mener des politiques économiques et sociales erronées ayant épuisé le citoyen et érodé son pouvoir d’achat, l’appelant à entamer des réformes et à se consacrer à la prise de décisions urgentes pour arrêter l’hémorragie au lieu de se concentrer sur l’action partisane et électorale.

La parti Afek Tounes qui a appelé les citoyens, notamment les jeunes, à s’inscrire sur les listes électorales, indiquant qu’il continue à préparer sa participation aux prochaines élections législatives et à l’élaboration de programmes efficients de nature à trouver les solutions idoines aux problèmes que rencontre le pays en rompant définitivement avec le système du pouvoir actuel et ses pratiques.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com