Societe

Tunisie: Affaire des nourrissons décédés, le président de la Commission d’enquête réclame la démission de Hajer Ben Cheikh

Le président de la Commission d’enquête sur le décès de nourrissons à la Rabta, Mohamed Douagi, a réclamé la démission de la députée à l’ARP, Hajer Ben Cheikh Ahmed, pour avoir persisté à publier l’annonce du décès de la mère d’un nouveau-né, en dépit des démentis. Dans un post sur sa page Facebook, Mohamed Douagi a écrit:

“La député H B C A qui doit sa place à l’ARP à la défection de Riadh Mouakher et qui, avec moins de 2000 voix, siège quand-même, a voulu faire le buzz en annonçant le décès de la mère d’un bébé mort à la Rabta. Elle a recueilli ses informations auprès de la cousine de sa femme de ménage et malgré le démenti officiel lundi sur El Hiwar, elle a persisté et publié le lendemain un deuxième post maintenant le décès de la dame avant de se rétracter au bout de 48 heures, d’effacer ses posts ( les captures d’ écran c’est fait pour ça !!!) et d’accuser les journalistes d’être responsables de la diffusion de son post FB.

Au bout d ‘une semaine nous attendons toujours une bonne décision digne d’un représentant de l’Etat : LA DEMISSION.

Sa recherche du buzz est dangereuse pour le pays et aurait pu enflammer l’opinion publique.
Les médecins se rappellent aussi de ses insultes, il y a quelques mois.

Alors de grâce madame, assumez vos erreurs et reprenez votre activité de journaliste. PARTEZ!
Les médecins , les journalistes honnêtes, les parents endoloris, les tunisiens s’en rappelleront.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com