Tunisie : Affaire du conflit d’intérêt : Chawki Tabib tend une perche à Fakhfakh

Le président de l’INLUCC, Chawki Tabib était présent, ce lundi à l’ARP, pour répondre aux questionnements des députés membres de la commission de lutte anti corruption et le la bonne gouvernance.

Contrairement à sa première sortie médiatique où il était, plutôt « tendre » avec le chef du gouvernement, Chawki Tabib n’a pas hésité, ce lundi, à étaler les quatre vérités concernant ce dossier chargeant Elyes Fakhfekh et l’accusant d’avoir fraudé et contourné la loi.

Ce revirement dans la position de Chawki Tabib doit, probablement, être consécutif aux déclarations, entre temps, des proches du chef du gouvernement qui ont assuré que ce dernier avait informé l’INLUCC de tous les détails de ce dossier. Ce qui a, forcément, placé le président de cette instance dans une position inconfortable.

Du coup, pour se désengager de toute responsabilité et de toute suspicion d’avoir occulté cette situation, Tabib n’y est pas allé avec le dos de la cuillère.

Il a, néanmoins, tendu une perche à Elyes Fakhfekh, lui indiquant que la seule issue de secours dont il pourrait disposer et qui celle d’annuler le marché qui vaut des milliards qui lie sa société au gouvernement et qui constitue l’objet de l’affaire du conflit d’intérêt.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut