Politique

Tunisie- Al Massar regrette la défaite de plusieurs partis démocratiques et progressistes lors des élections

Suite à deux réunions du comité politique d’ “Al Massar” ayant eu lieu les 2 et 3 novembre courant, le parti a publié un communiqué pour parler des résultats des élections législatives et présidentielles outre la situation générale du pays.

A travers le communiqué susmentionné, le parti a exprimé le respect qu’il avait pour la volonté du peuple tunisien, saluant les citoyens qui ont voté “Al Massar, ainsi que tous les militants appartenant à ce mouvement politique.

Dans ce sens, le parti a exprimé sa déception face au résultat obtenu lors des élections législatives ainsi que celui qu’ont obtenu ses partenaires, soulignant que cette défaite qui concerne plusieurs formations de la famille démocrate progressiste, doit être prise en considération afin d’éviter que ça ne se reproduise et dans l’objectif de trouver des solutions dans le futur.

Le comité central du parti a confirmé qu’il assumait sa responsabilité face à ces résultats, à savoir les problèmes internes concernant son organisation et ses politiques qui doivent être réglés. Le comité du parti a estimé que ces résultats sont dus aussi à l’atmosphère générale dans laquelle se sont déroulées les élections.

Par ailleurs, il a assuré qu’il continuera à analyser les résultats des élections, notamment, présidentielles qui ont donné naissance à de nouvelles perspectives.

Dans ce contexte, Al Masar a estimé que la performance de l’Instance Supérieure Indépendante pour les élections (ISIE), ainsi que les dépassements qui ont été enregistrés ont eu un impact négatif sur le processus électoral.

Du surcroît, le parti a décidé de maintenir son comité central en réunion jusqu’à ce qu’il finisse ses travaux et qu’il élabore un plan d’action qui repositionnerait le mouvement sur la scène politique.

Sur un autre plan, le parti a appelé le nouveau président élu à clarifier sa position vis-à-vis plusieurs questions, notamment, celle de la diplomatie tunisienne, la continuité de l’Etat, l’égalité, l’affaire de l’assassinat des martyrs et l’appareil secret du mouvement Ennahdha, ainsi que la vague d’incitation à la violence soutenue par quelques uns de ses partisans.

Selon le même communiqué, le parti a exprimé son soutien à l’UGTT et sa condamnation des campagnes menées contre les journalistes, les institutions nationales et les instances constitutionnelles.

Pour finir, Al Masar a appelé les partis vainqueurs aux élections à accélérer la formation du nouveau gouvernement selon les vertus de la Constitution en vue de régler les problèmes socio-économiques, impactant la situation des citoyens.

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut