Politique

Tunisie: Exclusion de Qalb Tounes du gouvernement, Oussama khlifi accuse des lobbies et Jawhar Ben Mbarek

Le député “Au cœur de la Tunisie” (Qalb Tounes), Oussama Khlifi a affirmé mardi qu'”Il y a des lobbies qui veulent exclure Au cœur de la Tunisie des consultations gouvernementales”, justifiant ses propos” par les déclarations du frère du président de la République, dans lesquelles il a reconnu l’échec du Parlement, en plus des déclarations du professeur de droit constitutionnel, Jawhar Ben Mbarak dans lesquelles il a annoncé à Shems Fm qu’Au cœur de la Tunisie ne participera pas au prochain gouvernement”.

Il a également accusé Jawhar Ben Mbarak de ternir l’image de Qalb Tounes dans tous les médias, affirmant qu'”il sera poursuivi devant la justice, tout comme on fera recours à la justice pour l’exclusion de Au cœur de la Tunisie des consultations gouvernementales et pour la manière de procéder à la formation de ce gouvernement”.

Il a souligné qu'”une plainte judiciaire sera déposée contre quiconque dont la contribution dans le déformation de l’image du parti, sera prouvé”.

Oussama Khlifi a déclaré qu’il n’y avait aucun terme dans la Constitution désignant un chef du gouvernement désigné, précisant que de ce fait Elyès Fakhfekh est un citoyen ordinaire chargé de former un gouvernement parce qu’il est le plus capable.

“La qualité de chef de gouvernement est une légitimité qu’une personne acquiert lorsqu’elle passe au Parlement”, a-t-il souligné.

Khlifi a déclaré que la plupart des partis semblent rejeter Fakhfekh et rejeter l’exclusion qu’il adopte, appelant le chef de gouvernement désigné à renoncer à cette démarche.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut