Tunisie: Ezzeddine Saidane, la reprise artificielle du dinar ne peut pas se poursuivre longtemps

L’économiste, Ezzedine Saidane a réaffirmé vendredi, qu’il s’attendait à une détérioration rapide de la valeur du dinar au cours de la période à venir, assurant que sa déclaration n’était pas d’ordre politique, mais une analyse économique, financière et objective de la réalité.

Il a affirmé que le dinar tunisien avait enregistré une “amélioration artificielle par rapport aux devises étrangères, mais que cette pression, exercée à des fins électorales, pouvait avoir de graves conséquences et que la valeur du dinar pouvait se détériorer plus rapidement après les élections présidentielle et législatives. ”

“Sans l’ingérence artificielle dans le valorisation du dinar, sa valeur aurait atteint 4 dinars pour un euro”, a souligné Saidane dans une déclaration à radio Mosaïque Fm.

Il a également mis en doute l’étendue de la mise en œuvre de la loi sur l’indépendance de la Banque centrale, affirmant que son travail consistait à protéger l’économie et à réparer les écarts, alors que “nous avons remarqué que cela allait dans le même sens que les décisions politiques”.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut