Tunisie – La campagne de Kais Saïed financée par des multinationales et des services de renseignements étrangers ?

L’expert en affaires étrangères, Rafaâ Tabib a annoncé qu’il allait consacrer les dix prochaines jours à démasquer les véritables architectes de la campagne électorale du candidat Kaïs Saïed. Il a assuré qu’il était malhonnête de la part de ses supporter de parler d’une campagne de porte à porte, sans aucun financement et sans aucun soutien financier.

Tabib a expliqué que la campagne de Kaïs Saïed s’est appuyée sur des moyens que seules de grandes firmes internationales qui travaillent sur les réseaux sociaux peuvent avoir. Il a nommé, à titre d’exemple, la société « Cambridge Analytica », qui est connue pour ses liens avec les milieux de l’extrême droite et de certains services de renseignements. Il a ajouté que cette société a, par exemple, été pour beaucoup, dans la campagne de Donald Trump et dans celle du Brexit. Tabib a expliqué que seules des sociétés pareilles possèdent la possibilité de manipuler les populations à travers Facebook, en s’appuyant sur les algorithmes assez compliqués comme le « micro ciblage politique », qui sont des applications dont ne dispose pas n’importe qui puisque faisant partie des « méta données ».

Tabib a voulu attirer l’attention sur le fait que de telles manœuvres ne sont jamais gratuites et visent à ébranler la souveraineté des pays ciblés. Il a rappelé que de telles pratiques ont donné de grands résultats en 2011 en faisant de la Tunisie, non pas seulement un « laboratoire démocratique », mais aussi le premier pourvoyeur de terroristes qui ont ébranlé les puissances de la région du moyen Orient.

C’est pour cette raison, a expliqué Tabib, que Kaïs Saïed refuse de communiquer avec les médias de peur que ses vrais soutiens soient dévoilés et que la futilité de ses projets et de ses idées le laissent dans l’embarras.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut